Une page se tourne

Quasiment 3 semaines sans nouvelles! Serions-nous déjà aspirés dans le tourbillon de la vie sans vélo? de la vie citadine? de la vie sédentaire?

Notre dernier message date du Jura où nous avons passé de bons moments vers mes grands-mères qui attendaient notre passage avec grande impatience. C’est avec beaucoup de fierté qu’elles nous ont présentés à leurs amis qui ont enfin pu nous rencontrer en chair et en os.

Le mauvais temps a persisté et a eu raison de nos systèmes immunitaires plus du tout adaptés aux microbes européens. Le plus gros rhume que nous ayons eu en 2 ans de voyage, c’est bien en France que nous l’avons attrapé tous les deux, ce qui ne nous a pas empêchés de pédaler sous quelques averses pour tenir notre planning serré. Après des retrouvailles familiales bien chaleureuses à Dole et Chenôve, c’est sous la tente que nous avons passé quelques nuits plus fraîches, et la goutte au nez et ce sont les gants aux mains que nous avons pédalé dans le froid et la grisaille le long du canal de Bourgogne.

En Alaska, le premier soir de notre aventure, Tony avait donné le ton, en nous invitant spontanément chez lui pour passer la nuit. A Paron, dans l’Yonne, 3 jours avant l’arrivée, ce sont Madeleine et Jean-Jacques qui nous ont invités à partager leur repas et nous ont offert un lit douillet à l’abri du froid, et nous les en remercions.

C’est ensuite sous un beau soleil et en suivant les petites routes que nous sommes entrés en Ile de France pour une étape à Avon chez Simone, une tante de Sara. C’est ensuite dans le parc du temple de Boissy Saint Léger que nous avons planté la tente pour la dernière fois ; dernière fois aussi que nous nous sommes cuisiné des pâtes sur notre réchaud.

Le lendemain, le soleil brillant, et n’ayant qu’une trentaine de kilomètres à parcourir, nous avons abordé cette dernière journée dans la lenteur et la nostalgie. En repliant la tente pour la dernière fois, nous avons repensé à tous les lieux où nous l’avons plantée et repliée ces deux dernières années…

Nous avons eu le temps de passer à l’université où Sara a étudié pour son Master 2. Sara comptait y récupérer son diplôme. On n’a pu lui fournir qu’une attestation datée d’il y a 1 an, soit 2 ans après son dernier examen. On lui a dit que si elle voulait récupérer son vrai diplôme, il fallait qu’elle revienne un lundi, un mardi, un jeudi ou un vendredi entre 10h00 et 12h00, et qu’il était impossible de l’envoyer par courrier (Sara n’a pas osé leur demander une version dématérialisée du précieux document !). Pratique pour les étudiants étrangers, non ? Ces derniers représentaient 20% de sa promotion…

Plus tard, nous avons rejoint les bords de Marne et suivi la Marne et la Seine sur des pistes cyclables jusqu’à la Gare de Lyon. Après une pause sur les quais de Seine et une autre vers la pyramide du Louvre, nous avons parcouru les derniers hectomètres avec beaucoup d’émotion. Un dernier virage pour nous engager sur le pont d’Iéna en face de la Tour Eiffel et découvrir notre comité d’accueil à son pied. Une bonne vingtaine de personnes nous attendaient là. Après ces instants de retrouvailles et les échanges des premières impressions, nous avons retrouvé encore plus de personnes dans une salle du 16ème arrondissement. Nous avons improvisé quelques commentaires sur une sélection de nos photos qui défilaient sur un grand écran, et nous avons reçu le cadeau que nous ont offert nos familles pour notre retour: un tableau retraçant notre aventure, réalisé par Roseline, photographe plasticienne. Tout cela nous a beaucoup ému, d’autant que nous ne nous y attendions pas du tout. La soirée s’est ensuite très bien passée.

Ceux qui nous connaissent savent combien nous sommes terre à terre, et ne seront pas surpris par le fait que nous avons entamé nos recherches d’appartement dès le lendemain. En 4 jours de recherche intensive, nous avons trouvé et nous devrions signer le bail mardi prochain.

Nous continuerons de donner quelques nouvelles sur ce blog pour partager avec vous nos impressions de "l’après-voyage", ce qui nous a manqué dans beaucoup de blogs que nous avons lus lors de la préparation de notre aventure.

[Drapeau de France Sebastien | Le 23-05-2010 23:40 | 2 commentaires]

Commentaires

[France Tandem pilote | Le 05-08-2010 22:06]

Alors, ces news les Parisiens ?

[France Seb | Le 26-05-2010 15:27]

Pour le diplôme, moi ça fait 10 ans que je suis sortie de la fac de montpellier et j'ai toujours qu'une feuille provisoire!

Ajouter un commentaire

Recopier le code: